Phoenix canariensis est, comme tous les Phoenix, dioïque, c'est-à-dire qu'il y a des pieds mâles et des pieds femelles. Ce sont les pieds femelles qui portent les fruits non comestibles de ce palmier, sortes de petites prunes ovoïdes de couleur jaune- rougeâtre, très appréciées des oiseaux. Le stipe est haut et large, avec des marques de cicatrices foliaires en croisillon. Surmontant ce stipe s'épanouit une grande couronne de feuilles vert vif intense pouvant atteindre une dizaine de mètres d'envergure chez les sujets les plus âgés. Les palmes sont coriaces, pennées, longues (4 à 5 m) et larges et forment une couronne dense. Les folioles sont épineuses en se rapprochant du stipe. La floraison est de couleur crème, portée par une inflorescence courbée et pendante d'environ 1m. Sous les tropiques, il est rare d'observer une floraison ou une fructification de palmier des Canaries du fait de la quasi constance des températures.

Guide des tailles


Cont 3L : 2 ans de culture min., hauteur (H) 40cm min.
Cont 5, 7 ou 10 L : 3 ans de culture min.
5 L : H 40cm min., 7L: H 60cm min., 10L : H 80cm min.
Pot haut : système racinaire des plantes à pivot préservé pour une meilleure croissance chez vous
Cont 15L : min 4 ans de culture, H min 1,25m.
Selon la saison, la hauteur de nos plantes peut varier. Il arrive que nous les taillons pour vous garantir une meilleure reprise.

Utilisation au jardin
alignement
bord de mer
groupe
isolé
Exposition
soleil
Rusticité
peu rustique
Zone de rusticité
9 (-7 à -1°C)
Conseils de plantation
Provenant de régions sèches du globe, il est plus adapté à des sols pauvres et caillouteux, même de bord de mer qu'à des sols trop frais ou riches en humus. Ses palmes coriaces lui permettent de résister aux vents violents et même aux embruns.
Conseils de taille
Coupez les palmes sèches en laissant une bonne partie du pétiole formant une sorte d'ananas à la base de la couronne foliaire. On peut aussi laisser les palmes sèches gainer la partie supérieure du stipe.
Conseils de culture
Phoenix canariensis est un palmier de grand développement à croissance relativement lente. A réserver aux grands jardins.
Arrosage
Arrosez généreusement à la plantation.
Conseils d'entretien
A noter, sur le pourtour méditerranéen et depuis une dizaine d'années, ce palmier est victime d'un lépidoptère appelé Paysandisia archon.
Type de sol
Tous types de sols, même pauvre et caillouteux. Toujours drainant.
Résistance aux maladies
très bonne
Distance de plantation
10 m pour un alignement
Synonymes
Palmier des canaries
Croissance
modérée
Port
palmier (tronc unique)
Couleur dominante des fleurs
crème
Type de feuillage
persistant
Couleur du feuillage
vert
Hauteur adulte
15 m et plus
Hauteur à maturité
12 à 20 m
Etalement
10 m d'envergure pour un sujet âgé
Couleur des fruits
bleu
jaune
rouge
Autofertile
non
Particularités
facile à cultiver
feuillage décoratif
résistant à la sécheresse
écorce décorative
Saisons d'intérêt
toute l'année
Origine
Phoenix canariensis est une espèce endémique des iles Canaries. Il a été introduit en France métropolitaine en 1864 par le vicomte Vigier à Nice. Depuis, il est devenu l'emblème de la Côte d'Azur.
Famille botanique
Arecaceae
Auteur
Carl Von Linnaeus 1707 - 1778
Un peu de botanique
Le genre Phoenix compte 17 espèces. Etymologiquement, le mot « phoenix » se rapporte tant aux palmiers qu'aux Phéniciens.
Le saviez-vous ?
Aux Canaries, on prélève sa sève via une entaille entretenue sur l'inflorescence ou le bourgeon terminal et on la consomme dans le vin de palme.

16 autres produits dans la même catégorie :

Produit ajouté à comparer.