HYDRANGEA macrophylla King georges v

Arbuste caduc apprécié pour son beau feuillage compact vert mat et sa généreuse floraison estivale en boule. Rose foncé.

10,40 €TTC

Guide des tailles
Cont 3L : 2 ans de culture min.
Cont 5, 7 ou 10 L : 3 ans de culture min.
Pot haut : système racinaire des plantes à pivot préservé pour une meilleure croissance chez vous
Cont 15L : min 4 ans de culture.
Selon la saison, la hauteur de nos plantes peut varier. Elle sont parfois retaillées pour vous garantir une meilleure reprise.

Bel arbuste à port rond et bien formé, l’hortensia 'King George V' a de grandes feuilles caduques d'un beau vert mat. Il forme un joli buisson compact de 60 cm de haut. Ses larges feuilles entières sont arrondies, dentées et fortement nervurées. Il se couvre de larges corymbes à tête ronde, composées de petites fleurs stériles entourées de bractées. Sa floraison tardive dévoile de très belles teintes, d’un rose intense, presque rouge.
Conseils de culturePlantez de préférence à l'automne ou au printemps en sol riche, humifère, frais et bien drainé. La terre de bruyère pure (acide) ne convient pas, mélangez la à la terre d'origine. A l'inverse, un excès de calcaire peut provoquer le jaunissement des feuill
Conseils de culturePlantez de préférence à l’automne ou au printemps en sol riche, humifère, frais et bien drainé. La terre de bruyère pure (acide) ne convient pas, mélangez la à la terre d’origine. A l'inverse, un excès de calcaire peut provoquer le jaunissement des feuill
Conseils de tailleEn hiver, supprimez les rameaux grêles ou mal placés, le bois mort et les fleurs fanées. Taillez à la base les branches les plus anciennes pour provoquer le départ de nouvelles pousses.
Conseils de tailleEn hiver, supprimez les rameaux grêles ou mal placés, le bois mort et les fleurs fanées. Taillez à la base les branches les plus anciennes pour provoquer le départ de nouvelles pousses.
Expositionsoleil
Expositionmi-ombre
Rusticitétrès rustique
Zone de rusticité6 (-21 à -16°C)
Type de solriche, humifère, bien drainé, frais
Type de solriche, humifère, bien drainé, frais
pH du solacide
pH du sollégèrement acide
Humidité du solnormal
Résistance aux maladiestrès bonne
Utilisation au jardinbordure
Utilisation au jardinhaie
Utilisation au jardinisolé
Utilisation au jardinmassif
Utilisation au jardinpot
Période de plantationde préférence à l'automne
Période de plantationde préférence à l'automne
Arrosagefréquents en été
Arrosagefréquents en été
Croissancemodérée
Portbuissonnant
Système racinaireétalé
Période de floraisonjuillet -aout
Période de floraisonjuillet -aout
Mois de floraisonjuin
Mois de floraisonjuillet
Mois de floraisonaoût
Mois de floraisonseptembre
Couleur de floraisonrose foncé
Couleur de floraisonrose foncé
Couleur dominante des fleursrose
Type de feuillagecaduc
Couleur du feuillagevert
Hauteur adulte0,6 m
Hauteur adulte0,6 m
Hauteur à maturité50 cm à 1 m
Etalement0,6 m
Etalement0,6 m
Etalement à maturité50 cm à 1 m
Particularitésfleur à couper
Particularitéstoxique
Particularitésfleur à sécher
Particularitésfloraison longue
Saisons d'intérêtété
OrigineJapon, Chine
OrigineJapon, Chine
Famille botaniqueHydrangeaceae
AuteurNicolas Charles Seringe (1776-1858)
Un peu de botaniqueDe la famille des hydrangéacées, ce genre compte 80 espèces d'arbustes, de plantes grimpantes et de petits arbres, caducs ou persistants, répandues en Asie tempérée et en Amérique. L'espèce type macrophylla d'origine japonaise est rarement cultivée, contr
Un peu de botaniqueDe la famille des hydrangéacées, ce genre compte 80 espèces d’arbustes, de plantes grimpantes et de petits arbres, caducs ou persistants, répandues en Asie tempérée et en Amérique. L’espèce type macrophylla d’origine japonaise est rarement cultivée, contr
Le saviez-vous ?Le premier specimen d'Hydrangea macrophylla fut découvert en 1771 sur l'île Maurice par le botaniste Philibert Commerson (1727-1773), compagnon de navigation de Bougainville. Il le nomma d'abord Peautia coelestina en hommage à Mme Nicole-Reine Lepaute, sc
Le saviez-vous ?Le premier specimen d’Hydrangea macrophylla fut découvert en 1771 sur l’île Maurice par le botaniste Philibert Commerson (1727-1773), compagnon de navigation de Bougainville. Il le nomma d’abord Peautia coelestina en hommage à Mme Nicole-Reine Lepaute, sc

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :