Comment planter votre asiminier ou mangue du Nord®

L’asiminier est un nouveau venu dans l’univers du verger et pourtant, aux Etats-Unis ou plus près de nous, en Allemagne et en Italie, il est cultivé comme arbre fruitier dans des vergers s’étendant sur plusieurs hectares. Cet arbre multiplie les avantages : résistant au froid et aux maladies, pousse facilement dans une grande partie de l’Europe et produit ses fameuses « mangues du nord » pour nous régaler.

Comment choisir le meilleur emplacement pour votre asiminier ?

Si vous cultivez votre asiminier en forme libre qui consiste à laisser pousser la plante et à tailler les branches gênantes ou trop hautes. Dans ce cas, prévoyez un emplacement qui prend en compte les dimensions que que votre asimina triloba atteindra à l’âge adulte : jusqu’à 3 mètres de largeur et entre 4 et 6 mètres de haut.
L’asiminier ne supporte d’être palissé (en espalier ou en palmette par exemple). Si l’espace dont vous disposez est limité mais que vous souhaitez toute de même planter un asiminier, vous pouvez le cultiver en palmette « à la diable », aussi appelé espalier naturel, le long d’un mur, par exemple, en rabattant le maximum de branches et en coupant celles qu’on ne peut pas plier.

Quel climat pour votre asiminier ?

L’asiminier affectionne la chaleur. Il apprécie un climat de type continental, avec des hivers froids et secs et des étés chauds et humides.
Cet arbre résiste très bien au froid (jusqu’à -25 °C) et au vent. En France, le climat permet de cultiver l’asiminier dans toutes les régions sauf les régions montagneuses où la saison de végétation risquerait d’être trop courte.

Dans quel sol planter votre mangue du nord® ?

Choisissez un sol profond ayant une bonne réserve en eau. L’asiminier trilobé ne donnera pas de bons résultats dans des sols caillouteux ou très secs.
Concernant le pH, il se comporte comme la majorité des arbres fruitiers en tolérant une large palette de sols allant de acide (pH 5.5) à légèrement alcalin (pH 7.5).

Quelle exposition pour votre asiminier ?

Pour une production significative, une exposition plein soleil est idéale. Attention, toutefois, aux jeunes arbres les 2 premières années car ils sont sensibles aux brûlures. Dans des situations très ombragées, la production est très réduite, voire inexistante.

Comment choisir votre plant d’Asimina triloba

Plant greffé ou plant non greffé ?

Vous allez rencontrer 2 types de plant : le plant non greffé (donc un plant issu de semis) et le plant greffé.
Le principal avantage du plant non greffé est son prix moins élevé. Mais, il présente les inconvénients suivants : mise à fruit très longue (7-8 ans au minimum après semis) ; qualité du fruit aléatoire, tant au niveau de la taille que du goût ; caractéristiques de la plante non connues (précocité, autofertilité, productivité…).

En ce qui concerne les plants produits par notre pépinière, il s’agit de plant greffé, âgé de 3 à 5 ans, mais vous devriez, en choisissant un plant greffé, récolter vos premiers fruits dès trois ans après la plantation. Et vous choisissez votre variété en connaissance de cause car les caractéristiques de la variété sont maintenues par le processus de greffe : précocité, taille de fruit, productivité et qualité gustative.

A gauche sur la photo, des fruits d’arbre non greffé. A droite, fruits provenant d’une variété greffée.

Comparatifs de fruits issus de plant non greffé et de plant greffé

Le choix du contenant

L’asiminier possède un système racinaire vertical avec un racine pivot qui n’apprécie pas d’être dérangé. Pour cette raison, il est préférable d’acheter des plants cultivés en pot plutôt que des plantes vendues en racines nues; le plant ne survit pas toujours à la transplantation.
Dans notre pépinière, nous avons expérimenté avec succès l’utilisation de “pots hauts” ayant une forme allongée (30 cm de haut minimum). Ils permettent d’obtenir des plants d’asiminier avec un système racinaire de grande qualité. Les plantes ainsi cultivées grandissent plus rapidement après la plantation. Sur notre site, ces plants sont disponibles : quand vous vous trouverez dans la fiche de l’asiminier, dans la rubrique “Au choix”, il est possible de choisir un “pot haut” en 5 litres ou en 7 litres.

Ci-dessous, plants de 3 ans en “pot de 5 litres haut” (La hauteur du pot est de 32 cm) à gauche et plant de 4 ans en “pot de 7 litres haut” (hauteur du pot est de 42 cm), à droite.

Choisissez des pots hauts pour votre asiminier

Ce qu’il absolument savoir sur l’Asiminier

L’asiminier, bien que facile à faire pousser, a quelques particularités qui doivent être prises en compte lors de sa culture.

Tout d’abord, il possède une longue racine pivot, qui peut atteindre une fois et demie la hauteur de l’arbre et qui implique beaucoup d’attention lors de la plantation : ne pas casser ni couper les racines au moment de la plantation. L’idéal est de planter l’arbre à son emplacement définitif et de ne pas avoir à le déplacer une fois mis en terre.

Dans son milieu, le jeune asiminier grandit à l’ombre de ses parents. Les jeunes plants apprécient un certain ombrage lors des deux premières années après la plantation. Cette ombre bénéfique peut leur être apportée en utilisant un TubeX® (Tube en plastique transparent doté de trous et qui se positionne en bas du tronc de l’arbre.) En l’absence de TubeX®, un voile d’ombrage est une bonne alternative pour créer l’ombrage nécessaire aux jeunes asiminiers.

Les 7 étapes à suivre pour planter votre mangue du nord®

1. Laissez tremper la motte ¼ d’heure environ avant de planter.
2. Creusez un trou de 50 cm x 50 cm x 50 cm. En terrain argileux, prévoyez d’ameublir la terre sur une profondeur plus importante et ajoutez de la perlite ou vermiculite pour la rendre plus légère.
3. Au fond du trou, disposez 25 litres de compost et 25 litres de terreau mélangé à la terre extraite.
4. Retirez délicatement la motte du pot en protégeant au maximum la racine pivot, et disposez-la dans le trou. Le dessus de la motte doit affleurer. En cas de prise au vent, attachez le tronc avec un tuteur.
5. Comblez avec le reste de mélange compost/terre de jardin jusqu’au niveau du haut de la motte.
6. Disposez du paillage (10 cm d’épaisseur sur 1 m de diamètre, tontes de gazon, écorces, paille, feuilles mortes…) sans recouvrir la base du tronc.
7. Ne tassez pas avec le pied, mais arrosez avec 20 litres d’eau par arbre, en pluie fine, jamais avec le jet. La terre va se tasser. Cette petite cuvette sera pratique pour les prochains arrosages.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire

1. Ne travaillez pas un sol trop humide surtout s’il est argileux.
2. N’enterrez pas trop la motte.
3. Ne tassez pas au pied.
4. Ne manquez pas les premiers arrosages.

Vous souhaitez tout savoir sur la culture de l’asiminier, procurez-vous notre livre “L’asiminier trilobé ou comment cultiver des mangues du nord® dans votre jardin” dont ces conseils de plantation sont extraits.
Toutes nos variétés d’Asimina triloba

Meilleures ventes

Informations