Asiminier trilobé : un arbre fruitier exotique et rustique

Connaissez-vous l’Asiminier ou Paw-Paw ? C’est un arbre fruitier qui nous vient des Etats-Unis et qui est parfaitement adapté à la culture en France. Il donne des fruits qui ressemblent extérieurement aux mangues mais dont la pulpe a un parfum exotique qui vous fera voyager sans bouger de chez vous. Rustique, cet arbre fruitier peut sans problème trouver une place de choix dans votre verger.

Un arbre caduc originaire des Etat-Unis

De la famille des Annonacées, Asimina triloba pousse à l’état sauvage dans les forêts et dans les dépôts alluvionnaires des rives sablonneuses et boueuses des fleuves, rivières et ruisseaux d’Amérique du Nord. Si vous voulez en savoir plus sur les origines de l’Asiminier trilobé, n’hésitez pas à consulter notre article “Origine et histoire de l’Asiminier trilobé”.
Il forme un arbre de petite taille au port pyramidal, mesurant généralement entre 4 et 6 mètres de hauteur. Dans son milieu naturel, il peut même atteindre 10 mètres de hauteur. Il grandit à l’ombre des grands arbres dans les forêts. Il arrive que l’asiminier développe des pousses à une certaine distance du tronc à partir de racines horizontales et forme ainsi un buisson.
Sa croissance est lente au départ,car il développe en premier son système racinaire pivotante (vertical).
Brune, parfois teintée de gris, l’écorce se craquelle avec le temps.

Asiminier trilobé : un arbre fruitier exotique et rustique
Ses grandes feuilles ovales, longues et pendantes mesurent entre 15 et 30 cm de long. Caduques, elles sont vertes en été et prennent une jolie teinte jaune à l’automne avant de brunir et de tomber. Les bourgeons débourrent généralement au mois de mai après la floraison.

Une floraison originale

La floraison de l’asiminier trilobé est particulièrement originale. Les bourgeons floraux apparaissent dès le mois de juillet de l’année précédente à l’aisselle des feuilles. A l’automne, les bourgeons floraux sont bien identifiables car ils ressemblent à de petites boules pointues (cf visuel ci-dessus). Dès la mi-avril de l’année suivante, les bourgeons s’ouvrent dévoilant 6 pétales qui passent du vert clair au violet puis au pourpre quand les fleurs sont totalement épanouies. La fleur en clochette mesure environ 5 cm de diamètre et est orientée vers le bas. On peut également deviner un coeur d’étamines jaunes.

Asiminier trilobé : un arbre fruitier exotique et rustique
Tardives, elles souffrent rarement des gelées. En outre, les fleurs peuvent résister à un gel de courte durée. Si on ajoute aussi à cela qu’il peut s’écouler plus de trois semaines entre la première et la dernière fleur, on comprend aisément que cet arbre fruitier a de grandes chances de produire chaque année.

Un arbre rustique qui donne des fruits exotiques

Les fleurs possèdent habituellement de trois à sept ovaires séparés, parfois neuf, ce qui explique qu’elle peut produire, quand elle est fécondée, des régimes de trois à sept fruits, rarement un seul. Cette similitude avec les régimes de bananes explique les surnoms que l’on donne parfois à l’Asiminier trilobé, à savoir : « la banane du pauvre » ou encore « la banane des Indiens ». La plante commence à produire des mangues du Nord® trois ans après avoir été greffée, lorsque l’arbre atteint environ 2 à 2,50 m de haut.

Asiminier trilobé : un arbre fruitier exotique et rustique
Les fruits ressemblent beaucoup à des mangues, avec leur peau vert clair, tendant vers le brun en cas de surmaturité. Ils atteignent 8 à 18 cm de long. La chair du fruit peut être blanche, jaune ou orangée, selon les variétés, et très parfumée. La saveur de la mangue Nord® évoque à la fois l’ananas, la mangue ou encore la vanille, sa texture rappelle quant à elle celle de la banane bien mûre. La chair se détache facilement de la peau du fruit et contient des graines marron non comestibles de la taille d’un haricot. La proportion de graines dans le fruit diffère d’une variété à l’autre. Pour bien choisir la variété de votre futur Asiminier trilobé, n’hésitez pas à lire notre article “Comment choisir votre variété de Mangue du Nord®”.
Les fruits se récoltent à maturité lorsqu’ils deviennent tendres au toucher. La récolte s’étale sur une vingtaine de jours, entre septembre et octobre, selon les variétés. Une fois cueillis, les fruits se conservent quelques jours dans votre coupe à fruits ou une à deux semaines au réfrigérateur. Epluchez les fruits et enlevez les graines avant de consommer les asimines. Elles se consomment frais ou en glaces, sorbets, jus ou compotes. Lorsque le fruit est trop mûr, la chair prend un goût plus prononcé avec une saveur de caramel, qui peut être assez désagréable.

Tous nos asiminiers trilobés

Pour tout savoir sur l’Asiminier, procurez-vous notre livre “L’asiminier trilobé ou comment cultiver des mangues du nord® dans votre jardin”

A lire également sur le blog :
Comment planter votre asiminier ou mangue du Nord®
Comment bien choisir la variété de votre asiminier trilobé ?
Comment cuisiner la mangue du Nord
Origine et histoire de l’Asiminier trilobé
Asiminier trilobé : entretien, taille, récolte

Meilleures ventes

Informations