Fargesia robusta campbell, un bambou cespiteux

Besoin d’une haie persistante ? Pensez au Fargesia robusta Campbell. En effet, ce bambou cespiteux non envahissant ne manque pas d’atouts. En plus d’être persistant, il a un port érigé et atteint entre 3 et 5 m. Ce bambou Fargesia est parfait pour constituer rapidement une belle haie pour se protéger efficacement du vent, du bruit et d’un vis-à-vis gênant.

Fargesia robusta Campbell, un bambou cespiteux

Un bambou, c’est quoi ?

Les bambous appartiennent à la famille des Poacées, anciennement graminées, comme le maïs ou le blé. Pour cette raison, les tiges sont appelées chaumes. On peut également les appeler cannes. Les bambous sont donc de grandes (voire très grandes) graminées aux tiges dressées, fortes, solides et souples à la fois. Les bambous sont dotés d’un feuillage léger et persistant. Les cannes ou chaumes peuvent être colorés chez certaines espèces : noires chez le Phyllostachys nigra ou encore dorées chez Phyllostachys aureosulcata Aureocaulis.

On divise les bambous en 4 groupes en fonction de leur taille (hauteur) :
- les bambous nains, ne dépassant 1,5 m de haut,
- les petits bambous, entre 1,5 et 3 m,
- les bambous moyens, entre 3 et 8 m,
- et les bambous géants, dépassant les 8 m de haut.

On distingue également 2 catégories de bambous en fonction de leur croissance :

- les bambous traçants, colonisent la surface au sol laissée disponibles autour d’eux s’ils ne sont pas limités par une barrière anti-rhizome. Ils se développent par croissance horizontale des rhizomes (tiges souterraines). Les bourgeons portés par ces rhizomes peuvent se développer en nouveaux rhizomes, en chaumes ou encore ne jamais se développer. On qualifie généralement ces bambous traçants d’envahissants et on conseille la mise en place d’une barrière anti-rhizome à la plantation.
- les bambous cespiteux (non traçants) restent en touffe plus ou moins compactes. Les rhizomes croissent horizontalement sur une très courte distance puis se développent verticalement pour donner chacun une canne.

Le Fargesia robusta Campbell

Le genre Fargesia, originaire d’Asie, est réputé pour son développement cespiteux et pour sa très grande résistance au froid.

Les atouts du Fargesia robusta Campbell

- atteint 3 à 5 m de haut (bambou moyen)
- possède un feuillage persistant
- a une croissance relativement rapide
- est un bambou cespiteux
- supporte le plein soleil (contrairement à d’autres Fargesia)
- port érigé

Ces atouts en font un bambou idéal pour constituer une haie.

Nous vous invitons à regarder la vidéo enregistré par Marc-Henri, le gérant de la pépinière Végétal 85 pour Aujardin.info au sujet du Fargesia robusta Campbell.

Culture du bambou Fargesia robusta Campbell

Gourmands, les bambous doivent recevoir suffisamment d’eau, un peu d’engrais (compost, fumier) et pourront être taillés une fois par an si nécessaire.

Plantation en haie du bambou Fargesia robusta Campbell

Les bambous préfèrent généralement les terres légères, fraîches et bien drainantes. Evitez les sols gorgés d’eau en hiver. Fargesia robusta Campbell supporte le plein soleil.

Faites tremper dans un seau d’eau ou arrosez la motte pour la réhydrater. Creusez une tranchée et travaillez le sol sur une cinquantaine de centimètres de profondeur. Apportez du fumier ou du compost bien décomposé dans le fond du trou.
Retirez les plants de leur pot et placez-les de telle sorte que le niveau supérieur de la motte ne dépasse pas le niveau définitif du sol en place. Rebouchez la tranchée et tassez le sol. Formez si possible une cuvette pour faciliter les arrosages. Arrosez copieusement. Paillez avec un paillis organique (paille, bois broyé, tonte de pelouse).

L’espacement entre vos bambous est variable. Les Fargesias vont se rejoindre au fil des années. La distance entre vos bambous dépend essentiellement de si vous êtes pressé et/ou de votre budget. Espacez idéalement vos bambous d’1 m. Mais si vous êtes pressé, vous pouvez réduire cet écartement à 20/30 cm. Il faut garder en tête que le Fargesia robusta Campbell s’élargit de 5 cm par an de chaque côté. Donc si vous plantez tous les 1 m, il faudra attendre 10 ans pour qu’ils se rejoignent.

Arrosage de vos bambous Fargesia robusta Campbell

Soyez attentif à l’arrosage de vos bambous les 3 premiers étés, surtout en cas de sécheresse. Normalement, dès la 3ème année en pleine terre, la plupart des bambous résistent très bien à la sécheresse mais restez vigilants.

Paillage des bambous

Paillez le pied du bambou avec un paillis organique pour conserver la fraîcheur du sol. Paille, bois broyé ou encore tonte de pelouse feront très bien l’affaire. Par la suite les feuilles sèches tombées au sol constituent un paillage naturel au pied des bambous.

Entretien des bambous

Faites un apport de fumier ou de compost bien décomposé en fin d’hiver au moins les 3 premières années suivant la plantation.

Taille du bambou Fargesia robusta Campbell en haie

La taille n’est pas indispensable. Si nécessaire, la taille s’opère alors lorsque les jeunes pousses ont fini leur croissance et que les premières feuilles se développent. Une fois par an suffit. La taille en plus de modifier le port de la plante a aussi pour effet de densifier le feuillage.

Meilleures ventes

Informations