Asiminier trilobé : questions-réponses en vidéo

Marc-Henri répond aux questions de Justine sur l'Asiminier trilobé : peut-on le cultiver en France ? Perd t'il ses feuilles en hiver ? Faut-il en planter plusieurs pour avoir des fruits ?

Marc-Henri : “Alors Justine, voici un asiminier. C’est une plante qui nous arrive des Etats-Unis et c’est une des spécialités des Pépinières Végétal 85. Les asiminiers donnent vraiment des fruits extraordinaires. Et ils résistent jusqu’à -25°C. Je te propose de goûter une asimine.”
Justine : “Avec plaisir !”
Marc-Henri : “Le fruit se coupe dans le sens de la longueur. On va découvrir une chair vraiment crémeuse et quelques grosses graines.”
Justine : “Ça a vraiment la texture d’une mangue mais le goût est très différent. Est-ce qu’on peut le cultiver dans son jardin ?”
Marc-Henri : “L’Asiminier forme un arbre qui à l'âge adulte peut atteindre 3 à 4 m de haut. Celui-ci a une dizaine d’années. C’est un arbre qui supporte très bien la taille. Donc on peut le tailler si le jardin est de petite taille. L’Asiminier résiste jusqu’à -25°C donc on peut facilement le cultiver dans toute la France. Il va résister au froid. Il aime bien le plein soleil et un sol assez profond. Aux Etats-Unis, là où il vit à l’état naturel, en été il fait très chaud mais aussi il pleut assez régulièrement. Donc si on l’arrose bien en été, c’est là qu’on va vraiment obtenir des fruits géants. Le record fait quand même 700g. Là, le fruit pèse environ 300g.”
Justine : “Est-ce que l’Asiminier garde ses feuilles en hiver ?”
Marc-Henri : “Non. Là, on est au 15 septembre, début de la maturité des fruits et les feuilles vont commencer à se colorer de jaune. Dans 1 mois, l’arbre sera couvert de feuilles d’or. L’asiminier sera alors tout doré. C’est vraiment très décoratif. Puis les feuilles vont tomber. Tout l’hiver, il est à nu. C’est un des derniers arbres à faire ses feuilles au printemps. On va d’abord pouvoir admirer ses grosses fleurs violettes très originales, qui éclosent début mai. Et ensuite le feuillage arrive environ 2 semaines après. Si il a assez d’eau, les feuilles peuvent atteindre 40 cm de long. Ça apporte une vraie touche d’exotisme dans un jardin.”
Justine : “Si j’en veux un dans mon jardin, est-ce que pour qu’il fructifie, un seul pied suffira ou est-ce qu’il m’en faudra plusieurs?”
Marc-Henri : “C’est une bonne question. Effectivement, chez les asiminiers, il y a des variétés autofertiles, comme PrimaSunflower ou encore Kentucky Champion, ça veut dire qu’un arbre donnera tout seul des fruits. Ensuite, il y a plein d’autres variétés qui vont permettre d’avoir des saveurs légèrement différentes ou encore des périodes de maturité différentes, mais dans ce cas là, il faudra planter 2 variétés. L’avantage c’est qu’on peut choisir n’importe lesquelles tant que ce sont 2 variétés différentes. Elles vont se polliniser.”

Retrouvez encore plus d’informations sur l’asiminier trilobé, dans notre livre “L’asiminier trilobé ou comment cultiver des mangues du nord® dans votre jardin”

A lire également sur le blog :
Comment bien choisir la variété de votre asiminier trilobé ?
Comment planter votre asiminier ou mangue du Nord®
Asiminier, un arbre fruitier exotique et rustique
Origine et histoire de l’Asiminier trilobé
Comment cuisiner la mangue du Nord
Asiminier trilobé : entretien, taille, récolte
Asiminier : un arbre fruitier aux multiples propriétés

Meilleures ventes

Informations