Cercis canadensis : planter, entretenir, tailler

Originaire d’Amérique du Nord, Cercis canadensis est un petit arbre qui mérite vraiment d’être mieux connu. Rustique (-25°C) et facile à vivre, il ne manque pas d’atouts : une généreuse floraison rose ou blanche au début du printemps sur les rameaux nus et des feuilles décoratives qui restent sur l’arbre 8 mois de l’année.
Le Gainier du Canada peut être planté dans n’importe quel jardin. De dimensions modérées, il trouve sa place partout.

Cercis canadensis : planter, entretenir, tailler

Plantation de votre gainier du Canada

Cercis canadensis est assez tolérant quant au sol, avec une préférence pour un sol riche, frais et drainé.
Côté exposition, optez pour un emplacement ensoleillé au moins la moitié de la journée mais abrité des vents forts car son bois est assez cassant. A noter que le cas échéant le feuillage est plus coloré quand il est exposé aux rayons du soleil.
Plantez votre gainier du Canada à l’automne ou au début du printemps même si les sujets en conteneur peuvent être plantés toute l’année. Une plantation entre novembre et mars assure un enracinement avant de devoir affronter la période de sécheresse estivale.
1 - Plongez la motte dans un seau d’eau pour bien l’humidifier.
2 - Creusez un trou de 50 cm en tous sens ou une tranchée dans le cas d’une haie.
3 - Si votre sol est argileux, vous pouvez ajouter une couche drainante de gravier ou de sable de 10 cm de hauteur dans le fond du trou.
4 - Incorporez à la terre du fumier bien décomposé, du compost ou du terreau.
5 - Installez votre Cercis canadensis dans le trou de plantation. Pour les Cercis pleureurs, il est important de tuteurer dès la plantation pour éviter que votre arbre ne bouge et ait des difficultés à s’enraciner.
6 - Comblez le trou avec votre terre enrichie de compost ou de fumier et tassez légèrement.
7 - Formez une cuvette pour faciliter l’arrosage.
8 - Arrosez généreusement.
9 - Paillez pour maintenir le sol frais en été ou protéger les racines du froid pendant l’hiver. Une fois installé, le gainier du Canada peut résister à des périodes de sécheresse et supporter des gelées allant jusqu’à -25/28°C. Le paillage limite également le développement de mauvaises herbes.
Si vous plantez votre Cercis en pot, optez pour un pot profond au fond duquel vous disposerez une couche de 10 cm de billes d’argile ou de graviers et rempli d’un bon terreau.
Les Cercis ont la particularité de ne pas aimer être transplantés. Il est préférable de choisir des arbres élevés en conteneur pour faciliter la reprise.

Cercis canadensis est un arbre de petit développement qui convient à toutes les tailles de jardin. Avec sa silhouette élégante, il est du plus bel effet en isolé sur une pelouse. Les variétés à port pleureur comme Ruby Falls ou Lavender Twist révèlent ainsi tout leur potentiel.
Les variétés à feuillage décoratif comme Rising Sun, Merlot  ou Carolina Sweetheart peuvent également être plantées en massif ou dans une haie libre. Plantées en bac, les variétés à petit développement peuvent permettre de végétaliser et fleurir une terrasse ou un balcon.

Cercis canadensis : planter, entretenir, tailler

Entretien de votre Cercis canadensis

Arrosez régulièrement votre Cercis les 2-3 premières années suivant la plantation puis ensuite pendant la période estivale, surtout par temps sec.
Les jeunes pousses peuvent parfois souffrir du gel en fin d'hiver ou tout début de printemps. Un voile d’hivernage peut être utile les premières années en cas de gros coup de froid, notamment en mars.

Le gainier du Canada est globalement peu sensible aux maladies et aux ravageurs. Certaines chenilles peuvent s’attaquer au feuillage mais sans nuire à la santé de la plante ni à son aspect décoratif.
Les maladies rares à surveiller sont :
- la maladie du corail (pustules orange sur l’écorce du bois mort). Dans ce cas, coupez tous les rameaux atteints jusqu’au bois sain, brûlez les déchets et appliquez un fongicide de type bouillie bordelaise.
- l’anthracnose et la septoriose qui se traduisent par des taches noires sur le feuillage se traitent aussi à la bouillie bordelaise après avoir supprimé les feuilles contaminées.

La taille du gainier du Canada

Le Cercis du Canada supporte bien la taille, mais celle-ci n’est pas indispensable. Dans tous les cas, intervenez après la floraison. La taille permet essentiellement soit d'induire la ramification soit de maintenir son développement.
En hiver, vous pouvez supprimer les brindilles mortes et les branches enchevêtrées ou rebelles qui nuisent à l’allure générale de votre Cercis.

En résumé, Cercis canadensis apprécie les sols riches, frais et bien drainés et un emplacement abrité et plutôt ensoleillé. Peu exigeant, il suffira de le pailler et de l’arroser en été par temps sec. Il ne nécessite pas de taille. Que demander de plus à ce petit arbre qui trouvera sa place dans tous les jardins ?

Meilleures ventes

Informations